21/02/2005 02:44:14 PM
RÉSOLUTION No 36- NQ/TW DU 26 MARS 2004 DU BUREAU POLITIQUE RELATIVE AU TRAVAIL VIS À VIS DES VIETNAMIENS RÉSIDANT À LÉTRANGER

I- LA SITUATION DES VIETNAMIENS RÉSIDANT À L'ÉTRANGER ET LE TRAVAIL À LEUR ÉGARD AU COURS DE CES DERNIERS TEMPS

1- Actuellement, ont été recensés, dans près de 90 pays et territoires, environ 2,7 millions de ressortissants vietnamiens, dont plus de 80% vivent dans les pays industrialisés. Nos compatriotes mènent pour la plupart une vie stable, se sont pleinement intégrés à la société de leurs pays de résidence et y occupent de différents postes dans le domaine économique, politique et social. Ils exercent à différents degrés des impacts sur les relations entre le Vietnam et ces pays d'accueil. En outre, au cours de ces dernières années, des centaines de milliers de vietnamiens sont partis à l'étranger pour travailler, étudier, perfectionner leur compétence professionnelle et rejoindre leur famille, ce qui a donné lieu à la formation des communautés des ressortissants vietnamiens dans certains nouveaux pays.

En réalité, les Vietnamiens résidant à l'étranger sont connus pour leur potentialité économique. Ils entretiennent les relations avec un grand nombre d'entreprises et d'organisations étrangères et internationales et sont en mesure de trouver les partenaires et de faire l'interface entre les entreprises et organisations étrangères et celles du Vietnam. Nombre d'intellectuels qui ont un haut niveau d'étude et de qualification et occupent des postes importantes dans les établissements, les instituts de recherche, les écoles supérieures, les compagnies et les organisations internationales, peuvent établir les relations avec les établissements économiques et scientifiques de leurs pays de résidence.

Bien que vivant éloignés de la patrie, nos compatriotes ne cessent de cultiver, de valoriser le patriotisme et la fierté nationale, de préserver les traditions culturelles vietnamiennes, d'avoir le regard tourné vers leurs origines et d'entretenir des rapports étroits avec leur famille et la mère patrie. Nombreux sont ceux qui se sont consacré corps et âme à la libération et à la réunification nationale. Les Vietnamiens résidant à l'étranger éprouvent un plus grand patriotisme et une plus grande fierté nationale d'autant plus que notre pays a enregistré des réalisations importantes dans l'oeuvre de renouveau, de développement économique, culturelle, social, de stabilisation socio-politique, et que sa position ne cesse de se renforcer sur l'arène internationale.

Une grande partie de nos compatriotes résidant à l'étranger saluent le processus de renouveau et la politique de grande solidarité nationale de notre Parti et de notre Etat. Ils souhaitent voir le Vietnam prospère, puissant et capable de se mesurer au coude à coude avec d'autres pays dans la région et dans le monde. Un grand nombre de Vietnamiens résidant à l'étranger sont retournés au Vietnam pour des visite de famille, et ont participé aux activités commerciales, d'investissement, et de coopération scientifique, technologique, éducative, culturelle, artistique, sportive, humanitaire… Tels sont les traits marquants de la situation des ressortissants vietnamiens à l'étranger.

Cependant, les ressortissants vietnamiens à l'étranger peinent à s'établir dans certains pays. Ils n'ont pas encore bénificié d'un statut précis. Il arrive même que dans certains pays de résidence, ils font encore l'objet des comportements discriminatoires. Une partie de nos compatriotes, soit n'ayant pas eu l'occasion de revenir à la patrie pour voir de leurs propres yeux les réalisations du Renouveau, soit par préjugé et complexes d'infériorité, n'ont pas eu une juste appréciation des réalités du pays. Un petit nombre de Vietnamiens résidant à l'étranger sont allés à l'encontre des intérêts nationaux en cherchant, par tous les moyens, à s'opposer au pays et à saboter les relations de coopération entre le Vietnam et les pays de résidence. En plus, la cohésion communautaire, l'esprit de l'entraide ne sont pas encore valorisés. Les mesures destinés à préserver et à valoriser les belles traditions culturelles de la nation font encore défaut. La préservation de la langue vietnamienne et de l'identité nationale chez les jeunes générations s'avère difficile. La communauté des Vietnamiens résidant à l'étranger éprouve ainsi le besoin pressant d'avoir des échanges culturels avec la patrie, et de préserver et de développer la langue vietnamienne. Or, ce besoin n'a pas encore été satisfait. Les contributions de nos compatriotes, notamment en matière de savoir-faire, à l'édification du pays, ne sont pas à la hauteur des potentialités de la communauté des Vietnamiens à l'étranger.

2- En considérant la communauté des Vietnamiens résidant à l'étranger comme la partie indissociable de la communauté des ethnies du Vietnam, notre Parti et notre Etat ont adopté les lignes et politiques ouvertes et pris les mesures concrètes afin de créer les conditions de plus en plus favorables permettant ainsi à nos compatriotes de revenir au pays pour visiter leur famille, et participer aux activités d'investissement, commerciales, de coopération scientifiques, technologiques, culturelles et artistiques. Le travail vis à vis des Vietnamiens résidant à l'étranger a été renouvelé et a enregistré les réalisations encourageantes tant à l'intérieur qu'à l'extérieur du pays. La diffusion des informations et des programmes culturels, à l'intention des Vietnamiens résidant à l'étranger, notamment par le biais de la radio, de la télévision et de l'Internet, a été progressivement renforcée. La coordination entre les autorités compétentes, le Front de la Patrie, les autorités locales et les représentations du Vietnam à l'étranger a connu des évolutions positives.

Cependant, les politiques et lignes du Parti et de l'Etat vis à vis des Vietnamiens résidant à l'étranger n'ont pas été bien appréhendées et pleinement appliquées. Les missions de réflexion et de conseil en vue de l'élaboration des politiques n'ont pas suivi les nouvelles évolutions de la situation. La protection des intérêts légitimes des Vietnamiens résidant à l'étranger n'a pas fait l'objet d'une attention suffisante. Les politiques rendues publique, ces dernières années, ne sont pas encore homogènes et ne traduisent pas pleinement l'esprit de la grande solidarité nationale, ce qui n'a pas encouragé les Vietnamiens résidant à l'étranger à s'orienter vers la mère patrie et à apporter leur concours à l’édification nationale. Il n'existe pas encore de moyens appropriés permettant la diffusion, à l'intention des Vietnamiens résidant à l'étranger, des informations en toute leur intégralité et en temps voulu concernant la situation du pays et les politiques du Parti et de l'Etat. Les modalités de mobilisation de la communauté des Vietnamiens résidant à l'étranger n'ont pas été véritablement renouvelées, diversifiées et dynamisées pour rassembler le plus grand nombre de personnes tout comme l'encourager à prendre part aux activités bénéfiques à la communauté et à la patrie. La révélation et la formation des éléments actifs ainsi que la décoration et l'encouragement des personnes ayant des mérites pour la Patrie n'ont pas fait l'objet d'une attention particulière.

La raison principale de ces lacunes et faiblesses réside dans le fait que les branches, les échelons et les organisations de masse n'ont pas eu une prise de conscience suffisante et approfondie des lignes directrices du Parti concernant le travail vis à vis des Vietnamiens résidant à l'étranger. Nombreux sont les comités du Parti et les autorités administratives aux différents échelons qui n'ont pas encore prêté une attention particulière au travail vis à vis des Vietnamiens résidant à l'étranger et n'ont pas encore procédé au contrôle régulier de l'exécution de cette mission. La coordination entre différents ministères et organismes compétents, entre les autorités centrales et les autorités locales, entre les services au Vietnam et les représentations à l'étranger n'est pas encore étroite. Les instances directement chargées des questions relatives aux Vietnamiens résidant à l'étranger ne sont pas encore suffisamment consolidées; leurs dotations budgétaires sont encore limitées.

II- LIGNES ET ORIENTATIONS DU TRAVAIL VIS À VIS DES VIETNAMIENS RÉSIDANT À L'ÉTRANGER DANS LES TEMPS À VENIR

1- Le travail vis à vis des Vietnamiens résidant à l'étranger devra traduire pleinement la tradition de la grande solidarité nationale. Le socle de cette solidarité est fait du nationalisme, du patriotisme et de la fierté nationale.  L'objectif commun poursuivi par tous les Vietnamiens consiste à défendre l'indépendance nationale, réunifier la nation, édifier un pays prospère, une nation puissante et une société équitable, démocratique et avancée; effacer tous les complexes et préjugés, des comportements discriminatoires basés sur le passé ou la classe d'origine; bâtir l'esprit d'ouverture et de respect, faire valoir la compréhension et la confiance réciproque pour tourner ensemble le regard vers l'avenir. Tous les Vietnamiens, sans aucune distinction d'ethnie, de religion, d'origines, de position sociale ou de motifs de départ à l'étranger, désireux de contribuer à la réalisation de l'objectif susmentionné, sont rassemblés au sein du grand bloc de solidarité nationale.

2- La communauté des Vietnamiens résidant à l'étranger contitue une partie intégrante, une ressource du peuple vietnamien, un facteur important contribuant au renforcement des relations d'amitié et de coopération entre le Vietnam et d'autres pays. L'Etat a la responsabilité de conclure des accords avec les pays concernés afin de contruire un cadre juridique permettant à nos compatriotes d'avoir une vie stable et de protéger leurs intérêts légitimes conformément aux lois des pays de résidence, aux conventions et pratiques internationales en la matière.

Le Parti et l'Etat encouragent les Vietnamiens résidant à l'étranger à s'intégrer dans la société de leurs pays de résidence, observer scrupuleusement leur lois, mener une vie digne, réussir leurs affaires, faire valoir l'esprit de respect de soi-même et de fierté nationale, préserver le vietnamien, l'identité culturelle et la tradition du peuple vietnamien, s'entr'aider, se solidariser, entretenir des rapports étroits avec leur famille et leur pays natal, contribuer au renforcement des relations d'amitié et de coopération entre leurs pays d'acceuil et le Vietnam, contribuer à l'édification du pays en fonction de leur propres capacité et conditions, lutter activement contre tout dessein qui va à l'encontre des intérêts communs du peuple. Ils le souhaitent ainsi.

3- Les politiques vis à vis des Vietnamiens résidant à l'étranger doivent être homogènes. L'élaboration des politiques doit aller de pair avec les activités de mobililation. Les activités oragnisées au Vietnam et celles tenues à l'étranger, sous des formes diverses, doivent être en parfaite harmonie. Ces activités en question, organisées selon le principe d'adhésion volontaire et dans le respect des dispositions légales et coutumes des pays de résidence, doivent en outre convenir à chaque public et aux caractéristiques de chaque pays d'accueil.

4- Le travail vis à vis des Vietnamiens résidant à l’étranger doit être l'affaire de tout le système politique et du peuple dans son ensemble. Les instances du Parti, de l'Etat et du Front de la patrie et les organisations de masse, les branches et échelons tant au niveau central qu'au niveau local, au Vietnam comme à l'étranger et toute la population doivent considérer ce travail comme une tâche importante, ce pour faire valoir toutes les forces du grand bloc de solidarité nationale, au service de la Cause d'édification et de défense nationales.

III- PRINCIPALES TÂCHES

1- L'Etat crée toute condition favorable à nos compatriotes, en leur apportant tout son concours, afin de leur permettre de s'établir, s'intégrer dans la société des pays de résidence et d'entretenir des rapports étroits avec la patrie.

l'Etat, par le biais de ses activités diplomatiques actives, entreprend des démarches nécessaires auprès des autorités des pays d'accueil pour que ceux-ci créent des conditions de vie et de travail favorables aux ressortissants vietnamiens, engage des négociations et conclut des accords nécessaires avec différents pays dont les accords consulaires et judiciaires afin de protéger les intérêts légitimes des Vietnamiens résidant à l'étranger et lutter contre tout signe ou action de discrimination à leur encontre. Il règle en temps voulu et de manière satisfaisante toute requête formulée par les Vietnamiens à l'étranger concernant la question de nationalité.

Faciliter le retour des Vietnamiens résidant à l’étranger au pays natal, leurs visites familiale et leurs activités de culte des ancêtres. Mettre au point et simplifier toutes les formalités d'immigration, de séjour et de déplacement des ressortissants vietnamiens à l'intérieur du pays. Régler dans des meilleurs délais et de manière satisfaisante les requêtes formulées par les Vietnamiens résidant à l'étranger pour leur retour définitif au pays natal ou un séjour d'une durée déterminée au Vietnam. Poursuivre la recherche des solutions aux problèmes existants relatifs aux Vietnamiens résidant à l'étranger tels que les acquisitions immobilières au Vietnam, les droits de succession, le régime matrimonial et les adoptions. Faire bénéficier aux ressortissants vietnamiens à l'étranger les mêmes tarifs de service que ceux appliqués aux Vietnamiens résidant à l'intérieur du pays.

Il faut aussi des modalités appropriées pour permettre que les Vietnamiens résidant à l’étranger soient consultés, sous des formes appropriées avant la publication des textes réglementaires et des politiques relatifs aux ressortissants vietnamiens à l'étranger.

2- Mettre au point une nouvelle infrastructure politique destinée à attirer et utiliser de manière appropriée les talents; valoriser les contributions des intéllectuels résidant à l’étranger à la Cause d’édification nationale. Elaborer un régime de traitement satisfaisant à l'intention des experts et intéllectuels vietnamiens résidant à l'étranger hautement qualifiés et capables d'assumer les missions de conseil quant au management et transfert de technologies de pointe en faveur du pays, de contribuer au développement de la culture et des arts du pays.

Elaborer et mettre au point un dispositif de politiques susceptible d'encourager les branches, les centres de recherche scientifique et technologique, les établissements d'éducation et de formation, de santé publique, culturels, artistiques, sportifs, les entreprises et prestataires de service du pays à élargir leur coopération avec les experts et intéllectuels vietnamiens à l'étranger et à recourir à leurs services. Ils peuvent être en effet solicités dans le cadre des programmes de recherche nationaux, des projets de coopération bilatérale et multilatérale mis en oeuvre par le Vietnam et ses partenaires étrangers ou dans les organisations internationales ayant des appels de poste aux candidats vietnamiens, ou assumer des missions de conseil dans le cadre de relations entre le Vietnam et ses partenaires étrangers.

Encourager la communauté des Vietnamiens résidant à l'étranger à assumer des missions de conseil juridique à l'égard du Vietnam dans ses relations avec leurs pays d'accueil.

Elaborer et mettre au point un nouveau dispositif de politiques susceptible d'encourager les Vietnamiens résidant à l'étranger à entreprendre des activités de commerce et d'investissement au Vietnam. Promovoir les petites moyennes entreprises dirigées directement par les Vietnamiens résidant à l'étranger ou par leurs proches. Mettre au point une politique plus ouverte sur le transfert monétaire par les Vietnamiens résidant à l'étranger au Vietnam. Offrir de nouvelles possibilités pour encourager les Vietnamiens résidant à l'étranger à devenir des prestataires de service et distributeurs des marchandises vietnamiennes à l'étranger, à établir et élargir leur réseau de distribution et à établir des relations avec les entreprises, individus et organisations étrangers dans le cadre de coopération d'affaires et d'investissement.

Etablir un mécanisme de coordination entre les organismes compétents dans le règlement des affaires relatives aux entreprises créées au Vietnam par des Vietnamiens résidant à l’étranger, visant à protéger les droits et intérêts légitimes des entreprises, sanctionner les violations conformément à la loi, contribuer à la création d’un environnement juridique stable et rassurant la diaspora vietnamienne en coopération avec les partenaires internes.

4- Renouveler et diversifier les  modes de sensibilisation et les formes de mobilisation des Vietnamiens d’outre-mer dans le but de promouvoir l’entraide entre eux-même et d’encourager leurs activités orientées vers la Patrie, notamment celles des jeunes générations, sur la base du volontariat et conformément à la législation, aux mœurs et aux coutumes du pays de résidence. Soutenir les projets réalisés à cet effet par les Vietnamiens à l’étranger. Multiplier les contacts avec la communauté des Vietnamiens résidant à l’étranger, y compris ceux qui ont encore des préjugés vis-à-vis de notre État et de notre régime.

5- Accroître les investissements dans les programmes de formation des ressortissants vietnamiens à l’étranger, surtout des jeunes, à la langue  vietnamienne. Elaborer et mettre au point les manuels de vietnamien à destination des compatriotes d’outre-mer, renouveler des programmes d’enseignement du vietnamien à la télévision, à la radio et à l’Internet. Envoyer des enseignants dans les lieux appropriés pour dispenser des cours du vietnamien. Organiser des colonies de vacances permettant aux jeunes Vietnamiens résidant à l’étranger de pratiquer le vietnamien.

Organiser à l’étranger des manifestations artistiques, notamment celles des arts traditionnels, au service de la diaspora vietnamienne. Faciliter le retour au pays natal des artistes et des sportifs d’origine vietnamienne pour participer, personnellement, aux manifestations artistiques et sportives nationales, et en tant que membres de la délégation vietnamienne, à celles internationales. Organiser régulièrement des échanges culturels et artistiques, des expositions, des colloques et des voyages « retour à la source ».

6- Réformer tant en ampleur qu’en profondeur les activités d'information et de sensibilisation afin de permettre aux Vietnamiens résidant à l'étranger de mieux comprendre la situation du pays ainsi que les politiques du Parti et de l'État. Accorder une attention adéquate à l’élaboration des émissions radiophoniques et télévisées et des pages web destinés aux Vietnamiens d’outre-mer, en mettant l’accent sur la réforme en matière de contenu, de forme et de technique. Soutenir la publication des journaux et magazines et la création des chaînes radiophoniques et télévisées à l'étranger. Concevoir une bibliothèque virtuelle sur l'Internet à la disposition des Vietnamiens qui vivent loin de la Patrie. Subventionner frais de port des livres, journaux et d'autres produits culturels à destination des Vietnamiens résidant à l'étranger et en simplifier les procédures.

7- Mettre au point la politique des récompenses à l'égard des Vietnamiens résidant à l'étranger, en institutionalisant la récompense des organismes et particuliers vietnamiens à l'extérieur comme à l'intérieur du pays qui ont apporté des contributions actives à la sensibilisation de la diaspora vietnamienne à la solidarité intracommunautaire et à l'édification du pays. Régler de façon à la fois raisonnable et conforme aux règles morales vietnamiennes les questions humanitaires laissées par l'histoire afin de mettre en œuvre la politique de la grande union nationale, tout en prenant des mesures adéquates pour lutter contre tout acte volontaire susceptible de porter atteinte aux intérêts de la Nation, de nuire aux relations entre le Vietnam et les pays où vivent bon nombre de Vietnamiens ou de semer la division au sein de la communauté des Vietnamiens dans les pays d'accueil.

8- Les organisations du Parti, les organismes publics tant au niveau central que local, le Front de la Patrie du Vietnam et les organisations de masse sont appelés, de par leurs mandat et fonctions, à participer activement au travail auprès des Vietnamiens résidant à l'étranger. Etablir à cet effet un mécanisme de coordination étroite entre le Comité chargé des Vietnamiens résidant à l'étranger, les autorités compétentes, le Front de la Patrie du Vietnam et les organisations de masse, entre les acteurs internes et externes. Renforcer et multiplier les organisations sociales opérant dans la mobilisation des Vietnamiens résidant à l'étranger, telles que l'Office de liaison avec la diaspora vietnamienne, les associations des proches des Vietnamiens résidant à l’étranger et d'autres formes de rassemblement légitimes, conformément à la volonté et aux particularités de chaque communauté.

Les représentations diplomatiques du Vietnam à l'étranger sont tenues de considérer le travail auprès des Vietnamiens résidant à l'étranger comme une mission politique d'importance; de renforcer la protection des citoyens et celle des droits et intérêts légitimes des Vietnamiens résidant à l'étranger; de prendre des initiatives pour multiplier les activités de mobilisation et de sensibilisation de nos compatriotes d'outre-mer aux politiques du Parti et de l'Etat.

9- Le Comité chargé des Vietnamiens résidant à l'étranger doit mieux se restructurer de façon que ses effectifs et ses moyens d'action lui permettent de s'adapter à la nouvelle situation. Renforcer le personnel spécialement chargé du travail auprès des Vietnamiens résidant à l'étranger au sein des représentations diplomatiques du Vietnam dans les lieux où résident un grand nombre de Vietnamiens. Pour les ministères et les provinces ou villes ayant des relations intensives avec les Vietnamiens résidant à l'étranger, créer un service assistant les Directions dans le travail auprès de ces derniers. Accroître les crédits affectés à ce travail.

IV- MISE EN œUVRE

1- La Commission des affaires du Parti au sein du Ministère des Affaires Etrangères œuvra de concert avec la Commission des affaires du Parti à l’étranger, et les organismes compétents, le Comité central du Front de la Patrie du Vietnam, les organisations de masse en vue d’assurer le travail de sensibilisation de cette Résolution auprès des cadres, des membres du Parti, des différentes catégories populaires et de la Communauté des Vietnamiens à l’étranger.

2- La Commission des affaires du Parti au sein du Gouvernement concrétisera le contenu de cette Résolution en des programmes d’action, mécanismes et politiques et donnera des instructions aux ministères, branches et collectivités locales pour l’exécution de cette Résolution.

3- La représentation désignée du Parti auprès de l’Assemblée Nationale, la Commission des affaires du Parti au sein du Gouvernement, basées sur le contenu de cette Résolution, élaboreront et mettront au point des textes réglementaires relatifs au travail auprès des Vietnamiens résidant à l'étranger.

4- Les Fédérations provinciales et municipales du Parti, les Commissions des affaires du Parti, les représentations désignées du Parti et les Comité du Parti relevant du Comité central, les Commissions du Comité central devront élaborer leur plan d’exécution de cette Résolution. La Commission des affaires du Parti au sein du Ministère des Affaires Etrangères, œuvra de concert en tant que coordinatrice, avec la Commission des affaires du Parti à l’étranger pour assister le Secrétariat du Comité Central et le Bureau Politique dans le suivi de la mise en œuvre de cette Résolution. Le le Secrétariat du Comité Central organisera des missions de contrôle et écoutera de manière périodique les rapports sur l’état d’avancement du travail auprès des Vietnamiens résidant à l'étranger.

Pour le Bureau Politique

Phan Dien

Signé et cacheté

 Ý kiến của bạn |   Gửi tin qua E-mail |   Bản để in
Tin liên quan
Các tin khác

Video

Kiều bào và hải trình đến với Trường Sa, Nhà giàn DK1 | VTV4
Đại sứ Nguyễn Hồng Thạch làm việc với Cơ quan di trú Ucraina
Hội nghị quán triệt, triển khai Kết luận 12-KL/TW và Nghị quyết 169/NQ-CP: Tạo tiền đề để triển khai toàn diện và mạnh mẽ hơn công tác về NVNONN
Chính thức thành lập Hội người Việt Nam tại Okinawa, Nhật Bản
Sôi động giải bóng đá dành cho hội đồng hương người Việt ở Hàn Quốc
Chủ tịch Quốc hội Cộng hòa Mozambique kết thúc chuyến thăm Việt Nam
Khám phá những căn nhà cổ ở Hà Nam
Đoàn kiều bào thăm huyện đảo Trường Sa và Nhà giàn DK1 năm 2022
Bảo hộ công dân Việt Nam ở Ukraine: Ấm nghĩa đồng bào
Bộ Ngoại giao thăm hỏi và chia sẻ với những khó khăn của cộng đồng người Việt Nam tại Ucraina
Dỡ bỏ toàn bộ các hạn chế vận chuyển khách bằng đường hàng không
Hội Liên hiệp Phụ nữ Việt Nam phát động và triển khai chương trình “Mẹ đỡ đầu”
Đường lối đối ngoại Đại hội Đảng XIII kế thừa, phát triển và hoàn thiện đường lối đối ngoại thời kỳ Đổi mới
Thắng cảnh bạn thích nhất?
Vịnh Hạ Long
Phong Nha - kẻ Bàng
Cát Bà
Đảo Phú Quốc
Fanxipang